Femme Algerienne 1960

Femme Algerienne 1960, photo d’identite, commandee par l’armee francaise a la fin de la guerre d’Algerie, dans les villages de regroupements. [“en 1960, je faisais mon service militaire en Algerie, comme appele du contingent. L’armee francaise avait decide que les autochtones devaient avoir une carte d’identite francaise pour mieux controler leurs deplacements, dans les villages de regroupements. Comme il n’y avait pas de photographe civil, on me demanda de photographier tous les gens des villages avoisinants: Ain Terzine, Bordj Okhriss, le Mezdour, Souk el Khremis. J’ai ainsi photographie pres de 2000 personnes, en grande majorite des femmes, a la cadence de 200 par jour. Dans chaque village, les populations etaient convoquees par le chef de poste. C’est le visage des femmes qui m’a beaucoup impressionne. Elles n’avaient pas le choix. Elles etaient dans l’obligation de se laisser photographier. Elles devaient s’asseoir sur un tabouret, en plein air, devant le mur blanc d’une mechta. J’ai recu leur regard a bout portant, premier temoin de leur protestation muette, violente. Je veux leur rendre temoignage. Marc Garanger”]

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s